Les maladies de l’ongle : ce que la styliste ongulaire doit connaitre

mycose ongles pieds

mycose ongles pieds

Les ongles peuvent aussi être soumis à des pathologies. La prothésiste/styliste ongulaire doit savoir reconnaitre un ongle malade car dans un tel cas, aucune prestation n’est possible sous peine d’aggraver les symptômes.  Les causes d’une maladie de l’ongle peuvent être multiples, cependant certaines causes reviennent souvent : mauvaise alimentation, absence ou insuffisance de vitamines et minéraux. For Nails Academy est un centre spécialisé en prothésie ongulaire et vous décrit les symptômes des maladies de l’ongle.

L’onychomycose, mycose rapide 

Cela se manifeste par un décollement de l’ongle avec la présence d’une tâche jaunâtre qui monte progressivement dans la matrice. L’ongle peu alors devenir rugueux, se désagréger, se décoller du lit de l’ongle et s’épaissir. Par contre, ces mêmes signes peuvent se manifester sans être pour autant une mycose. Par conséquent, à la seule vue d’un ongle suspect, il convient de conseiller à votre cliente de se rapprocher de son médecin traitant ou de son dermatologue. Dans tous les cas, il est fortement conseiller de ne procéder à aucun soin quel qu’il soit sur une cliente qui se présente avec des ongles d’aspects douteux !

Le pseudomonas, moisissure

Tâche verdâtre qui apparait entre la plaque et le lit de l’ongle. Cette maladie apparait très souvent sur les femmes portant des faux ongles et après la formation d’une bulle d’air, d’eau entre le faux ongle et l’ongle naturel. Ce symptôme est dû soit à une mauvaise pose de la part de la styliste ongulaire, soit à cause de la cliente elle-même. En effet, certaines clientes sont tentées de se recoller leurs ongles elles-mêmes : elles peuvent alors laisser des bulles d’air ou casser les angles des faux ongles ce qui laisse une entrée à l’humidité et aux microbes.
Le traitement à suivre et à conseiller à la cliente : en tant que prothésiste ongulaire, vous pouvez lui retirer les faux ongles. Puis la cliente doit consulter son médecin traitant ou son dermatologue. En tous les cas, il ne faut jamais refaire de pose d’ongles avant la disparition totale des tâches !

Le panaris

Le doigt est gonflé, rougi, devient douloureux. Cela peut être provoqué par l’infection d’une plaie ou par un champignon. En tant que prothésiste ongulaire, vous ne devez jamais toucher aux doigts de votre cliente lorsque vous constatez de tels symptômes. Il faut la diriger vers son médecin traitant ou son dermatologue.

L’ongle incarné

L’ongle incarné se caractérise par les côtés de l’ongle qui poussent dans la peau, ce qui provoque douleurs et gonflements de l’orteil. L’ongle incarné est souvent constaté sur le gros orteil. Mêmes conseils que pour le panaris, ne pas toucher et diriger la cliente vers son médecin.

L’ongle qui noirci

Suite à un choc ou à un pincement de l’ongle, il est fort probable que l’ongle devienne noir à cause de l’hématome. L’ongle finira souvent par tomber.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les maladies de l’ongle : ce que la styliste ongulaire doit connaitre »

  1. Ping : Stylistes ongulaires : l’hygiène de votre environnement de travail est primordiale ! | For Nails Academy Paris

  2. Ping : Stylistes ongulaires : l’hygiène de votre environnement de travail est primordiale ! | For Nails Academy Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s